Communications et anonymat

A moins d'être un spécialiste, l'utilisateur est difficilement anonyme sur internet.

En effet, les ordinateurs, et notamment les serveurs web et de messagerie, sont des machines configurées pour enregistrer énormément de choses. Lorsque vous êtes connecté à internet, une adresse IP vous est attribuée, un numéro du type 143.57.25.9. Cette adresse est accessible aux serveurs web et est inscrite dans vos courriels. Votre FAI sait qu'à une heure donnée, telle adresse IP était attribuée à tel numéro de téléphone, et donc à telle personne. Lorsque vous visitez un site, ou lorsque vous envoyez un courriel, on peut donc savoir qui vous êtes vraiment.

Il existe des anonymiseurs. Ce sont des portails qui masquent votre adresse IP et présentent la leur à la place, ce qui empêche les sites que vous visitez de connaître votre adresse IP. Mais ces portails gardent eux-mêmes les données de connexion.

De plus, la loi oblige les FAI à conserver pendant un an les données de connexion de ses abonnés.

Enfin, certains processeurs ont une identification statique ; si vous avez une carte réseau, elle a une adresse MAC : ces adresses sont parfois récupérables.

Pour voir ce qu'un serveur web ordinaire sait sur vous :
CNIL, vos traces

Toutefois, l'anonymat total est rarement nécessaire. Si vous voulez vraiment être anonyme, la solution la plus simple est d'aller dans un cybercafé ne disposant pas de vidéosurveillance, et de payer en espèces.

Si ce site vous a été utile, faites-le connaître en faisant un lien.
Voici le code à insérer sur votre site ou votre blog :
<a href="http://cs76.free.fr/">Sécurité internet</a>